PROGRESSER EN DESSIN

J’ai testé pour vous : 1 étude par jour pendant 30 jours

On le sait tous : c’est en forgeant qu’on devient forgeron !

Alors quand on veut progresser dans un domaine, le conseil le plus reçu est évidemment qu’il faut pratiquer.

  • Tu veux devenir meilleur guitariste ? Joue de la guitare !
  • Tu veux développer tes compétences en écriture ? Ecris une nouvelle !
  • Tu veux t’améliorer en anglais ? Parle anglais !
  • Tu veux faire des progrès en dessin ? Dessine !

Alors, la pratique régulière et constante, ça marche vraiment ?

En début d’année dernière, j’étais hyper motivée pour progresser un maximum en dessin. Une nouvelle année, de bonnes résolutions et surtout l’envie d’avancer. Alors, j’ai eu envie de me challenger et de m’imposer une certaine discipline.

Mon but était d’améliorer mes compétences en dessin de paysage.

Mon défi : 1 « speed painting » par jour pendant 30 jours.

Challenge accepted !

Avant tout chose, se fixer un cadre


Se fixer un cadre de travail est une bonne idée. Cela permet de ne pas se perdre et surtout, dans mon cas, de ne pas s’éparpiller.

Mes règles étaient simples :

  • Une étude de paysage d’après photo CHAQUE JOUR pendant au moins 30 jours
  • Minimum 30 minutes de travail
  • Maximum 1 heure de travail

Pour éviter de perdre un temps précieux chaque jour, j’ai d’abord pris le temps de me créer une réserve de photos de références. On ne va pas se mentir, ça évite aussi la procrastination.

Un petit dossier sur mon pc dans lequel se trouvent des photos qui m’inspirent.

J’ai la chance d’avoir une amie qui est passionnée de voyages : Madame Bougeotte ! Madame Bougeotte voyage – souvent ! – et elle prend de très belles photos. Avec sa permission, je me suis donc servie dans son stock.

Où trouver des références photo ?


Du coup, j’ai envie de te dire : auprès de ta famille ou de tes amis. Tu peux aussi piocher dans tes photos de vacances. Tu peux également en profiter pour organiser une virée et une session photo pour te constituer ton propre stock.

Sinon, évidemment, internet est ton meilleur ami !

Highway to art : le podcast pour créateur en quête de sens
  • MapCrunch : un street view simple et efficace pour faire « des études de plein air virtuel ». N’oublie pas de poster tes études sur le groupe Facebook de Virtual Plein air !
  • De nombreux artistes proposent des pack de réfrences photos gratuites. Personnellement, j’aime beaucoup celles de Noah Bradley
  • Sur les nombreux sites de stock photos gratuites

De nombreux photographes partagent leur travail sur internet. Que ce soit sur DeviantArt, Artstation, Tumblr, … Les plateformes ne manquent pas !

Si certaines photos te plaisent, n’hésites pas à demander à l’artiste si tu peux utiliser ses photos pour t’entraîner. Avec un peu de politesse et des explications claires, tu verras que la plupart seront ravis de ta demande. En général, ils seront mêmes curieux et contents de voir le résultat final de ton travail.

Alors, quels bénéfices ai-je tirés de ce challenge ?


Beaucoup d’ énergie créatrice :

Au fil des jours, ce challenge m’a remplie de beaucoup d’énergie créatrice. Plus je dessinais, plus j’avais envie de dessiner. J’ai d’ailleurs continué ce défi plus longtemps que 30 jours. Mieux, je l’ai arrêté parce que j’avais envie de créer des dessins d’imagination.

Motivation et confiance en soi :

Le fait de produire un dessin fini – puisqu’il respecte les règles que nous nous sommes fixées – est un excellent moyen de booster notre estime de nous. Chaque jour, on peut être fier d’avoir produit quelque chose.

Quoi de mieux pour augmenter la confiance en soi et rester motivé ?

Atteindre ses objectifs coûte que coûte grâce à la routine  :

S’imposer un rythme et prendre une nouvelle habitude permet de tenir le coup malgré. Même les jours où je n’avais pas envie de dessiner, je ne me posais pas la question. Je m’étais engagée dans ce challenge donc je dessinais coûte que coûte.

Se créer une routine permet réellement de lutter contre la flemme et d’avancer vers ses objectifs !

D’un point de vue technique :

Sans surprise, à la fin du défi, mes productions étaient beaucoup plus abouties que les premières.

J’ai constaté une évolution sur les points suivants :

  • Rapidité d’exécution
  • Meilleur rendering des différents éléments d’un paysage
  • Ça m’a permis d’aiguiser mon œil en matière de composition

Le cadre de cet exercice m’a permis de tester de nouveaux outils et de nouvelles techniques. Comme je te le disais, dans ce podcast, ça m’a aidée à libérer ma créativité.

Désormais, quand je peins un dessin d’imagination, je suis beaucoup plus attentive au paysage même si ce n’est pas le sujet principal du dessin. Je comprends mieux sur quels aspects travailler pour le rendre plus vivant et plus intéressant.

Last but not least, le lien social :

En tant qu’extravertie, j’adore le partage et le contact avec les autres. Évidemment, poster quotidiennement sur les réseaux permet de rencontrer d’autres artistes qui suivent votre progression. Ces échanges journaliers sont une source précieuse de conseils avisés pour vous aider à progresser encore plus vite !

Retrouve tous les Daily speed paint.

Jour 1
Challenge progresser en dessin : Jour 1
Jour 15
Challenge progresser en dessin : Jour 15
Jour 34
Challenge progresser en dessin : Jour 34

Ce challenge a été une expérience enrichissante tant du point de vue artistique que humain. Au bout des 30 jours mon objectif était atteint : je me suis bel et bien améliorée en dessin de paysage.

Et toi, quel est le challenge que tu as testé et qui t’a aidé à atteindre tes objectifs ?

Dis-moi ça en commentaires 🙂

Pour ne rien manquer :

Inscris-toi à la newsletter Rejoins-moi sur Instagram Sur le groupe Facebook

2 commentaires

  • Jamesmounk

    Keep up the exceptional job !! Lovin’ it!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *