Je déteste mes créations !

Toi aussi il t’arrive de détester tes créations ?

Tu regardes ce que tu viens de produire et – sans mauvais jeux de mots – tu ne peux pas le voir en peinture ?

Alors cet épisode est pour toi !

Il est parfois difficile de vivre aux côtés de ses propres créations


Il peut être difficile pour un artiste de vivre avec ses propres créations.

Personnellement, je me retrouve souvent dans 2 cas :

  • Soit, je viens de créer quelque chose et je pense instantanément que c’est de la merde
  • Soi je viens de terminer une pièce sur laquelle j’ai passé beaucoup de temps et je l’adore ! Mais ce sentiment ne dure jamais bien longtemps parce que plus je la regarde, plus je lui trouve des défauts et je fini par ne plus réellement l’apprécier.

Dans les deux cas le résultat est le même : je me sens nulle !

Alors, un beau jour j’ai décidé que je ne pouvais plus continuer à détester mes créations.

S’ôter la pression du résultat


en sortant volontairement de sa zone de confort !

Oui, je sors volontairement de ma zone de confort et je tente une nouvelle technique, un nouvel outil ou un nouveau style.

Puisque que je n’ai pas l’habitude de travailler de cette manière, je ne peux pas m’attendre à un résultat de fous et là c’est la libération !

Quand tu n’attends plus rien de toi-même alors tu es libre d’explorer.  Mais tu es surtout libre d’échouer !

Tu es libre de pondre une croûte que personne ne devrait jamais voir si tu le désires ! D’ailleurs, ce n’est généralement pas ce qu’il se passe. Mieux, tu auras appris en chemin.

Accepter le présent


Accepte réellement ton niveau actuel et aimes ce que tu créées !

Tu n’es pas obligé de croire que tu viens de créer un chef d’œuvre, mais regarde-le avec bienveillance.

Traite-toi avec respect, amour et bienveillance. Ca t’aidera à accepter pleinement le présent et avancer sereinement vers l’avenir. Sois indulgent envers toi-même et reconnaît les petites victoires. Celles qui font que tu progresses et que tu avances vers ton objectif.

Quand tu regardes une de tes créations c’est une partie de ton âme que tu regardes

Se poser LA bonne question !


Ce qui fonctionne le mieux pour moi c’est de prendre du recul sur mes propres créations.

Une fois que j’ai terminé, je laisse décanter mon travail. Je ne le regarde plus et n’y pense plus pendant quelques jours. Ensuite, je reviens dessus et au lieu de laisser la place à une émotion – qu’elle soit positive ou négative – je me pose la question suivante :

« Qu’est-ce que tu penserais de ce dessin si ce n’était pas toi qui l’avait dessiné ? »

Réponds-toi avec honnêteté comme si tu aidais un autre artiste. Quand tu émets une critique sur le travail d’autrui, tu adoptes une position neutre et impartiale. Le but est d’aider la personne en pointant ses points forts et ses faiblesses et en lui donnant des pistes d’amélioration.

Fais la même chose avec tes propres créations !

C’est un excellent moyen d’éviter un engagement émotionnel trop intense. Ça te montrera aussi dans quelle direction tu devrais continuer ton apprentissage.

Pour ne rien manquer :

Inscris-toi à la newsletter Rejoins-moi sur Instagram Sur le groupe Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *